Le deal à ne pas rater :
Jeu Switch Multi Kit Nintendo Labo
29.19 €
Voir le deal

 :: Juridique et Société :: Avancées sociétales, législatives, parlementaires... Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Affaire Caster Semenya
Mischa
Messages : 104
Pronoms : il
Date d'inscription : 21/08/2018
Admin
Mischa
Souces : BBC Afrique
https://www.bbc.com/afrique/sports-48121088?ocid=socialflow_twitter


Dans une décision en demi-teinte, le Tribunal Arbitral du Sport rejette le recours de la double championne olympique hyperandrogène mais reconnait que les règles de l'Association Internationale des Fédérations d'Athlétisme sont discriminatoires et difficiles à appliquer.

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a statué sur les demandes d'arbitrage déposées par l'athlète sud-africaine Caster Semenya et la Fédération d'athlétisme Sud Africaine (ASA) contre l'Association Internationale des Fédérations d'Athlétisme (IAAF) au sujet des "Règles d'admissibilité de l'IAAF pour le classement féminin (athlètes avec différences de développement du sexe)" ou encore Règles DSD.

À la majorité, le panel du TAS a rejeté les demandes d'arbitrage. Le Comité a conclu que le Règlement sur le DSD est discriminatoire, mais qu'une telle discrimination est un moyen nécessaire, raisonnable et proportionné pour atteindre l'objectif de l'IAAF de préserver l'intégrité des athlètes féminines.

Toutefois, le groupe d'experts du TAS a exprimé de sérieuses préoccupations quant à l'application future de ces règlements du DSD.


Celles-ci devaient entrer en vigueur le 1er novembre 2018 mais sont actuellement suspendues, en attendant les résultats des procédures devant le TAS. Elles obligent les athlètes hyperandrogènes, dont la Sud-Africaine Caster Semenya, double championne olympique, à prendre des médicaments pour faire baisser leur taux de testostérone pour pouvoir participer aux épreuves internationales allant du 400 m au mile (1.609 m).

L'IAAF affirme que la question n'est pas personnelle à Semenya. Mais le fait que le jugement porte sur les femmes qui concourent sur les distances sur lesquelle elle court - et non sur l'ensemble des disciplines de l'athlétisme - a conduit à suggérer que l'athlète sud-africaine est ciblée.

Mais l'IAAF insiste sur le fait qu'elle fixe des limites pour protéger l'intégrité du sport - en particulier du sport féminin.

Lord Sebastian Coe, président de l'IAAF, a déclaré au Australian Daily Telegraph : "Si nous avons un classement par sexe, c'est parce que si vous ne le faites pas, aucune femme ne remporterait un autre titre, ou une autre médaille, ou ne battrait un autre record dans notre sport."

Lire aussi :

Athlétisme: Semenya en colère contre une nouvelle loi

Caster Semanya s'est mariée

L'IAAF affirme que les femmes qui ont un taux de testostérone supérieur à cinq nanomoles par litre de sang (nmol/l) ont un avantage significatif sur le plan de la performance - et sont ont exception très rare dans la population générale des femmes. En d'autres termes, elles ne sont pas représentatives des femmes en général, ce qui mine le concept du sport féminin.

Ils disent donc que Semenya devrait prendre des médicaments qui abaisseraient son taux de testostérone à ce niveau.

Si les niveaux de testostérone sont réglementés pour le sport féminin, ils peuvent également l'être pour les hommes. Les athlètes transgenres (quelqu'un dont l'identité sexuelle diffère de leur sexe à la naissance) n'ont pas été abordés dans cette décision.


Ven 3 Mai - 16:18
http://intersexes.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Mischa
Messages : 104
Pronoms : il
Date d'inscription : 21/08/2018
Admin
Mischa
Article de l'activiste Loe Lis à ce sujet :

disponible ici
Ven 3 Mai - 16:18
http://intersexes.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Teoman
Messages : 3
Pronoms : il
Date d'inscription : 03/05/2019
Localisation : Val d'Oise
Teoman
[note de modération : les messages précédents ont été supprimés à la demande de son auteur-e]


Dans une société patriarcale comme la nôtre, qui a besoin que les gens rentrent dans un des deux genres binaires qu'elle a inventé pour exister, ça parait logique que dans absolument chaque situation, chaque cas de figure, les vécus aient des spécificté selon que la société nous percoive comme femme ou comme homme. Donc jsui d'accord que le mot intermisogynie est assez intéressant a faire exister je pense, il met le doigt sur un vécu spécifique donc jvois pas de raison pour qu'on ne l'utilise pas
Lun 6 Mai - 19:26
Revenir en haut Aller en bas
Mischa
Messages : 104
Pronoms : il
Date d'inscription : 21/08/2018
Admin
Mischa
Je suis bien sûr pas le mieux placé pour participer à ce questionnement (mais un peu concerné quand même) mais je trouve ça très pertinent. Je pense (moi petit Mischa, c’est pas un avis hyper construit) que les réalités intersexes dans leur pluralité et leur diversité sont encore peu théorisées en dehors des cercles très universitaires, des chercheurs, des militants très expérimentés. On a pas trop de vocabulaire spécifique à nous, très ciblé. Peut-être qu'on se cherche encore un peu ! Beaucoup d'entre nous se sont "su" inter assez tard aussi.

Le vécu intersexe est très lié à la misogynie, puisqu'on sait que la majorité des bébés intersexes présentant une atypie des organes génitaux à la naissance sera assignée fille et opérée pour "devenir des filles". (Un homme non viril, non performant, non parfait, c'est inacceptable, mais une fille c'est déjà un peu un sous-homme hein donc ça passe)
Ce sont d'ailleurs les féministes et les mouvements féministes qui ont commencé à faire émerger les questions intersexes, si je ne me trompe pas !

En terme de lecture, je sais que Delphy en a parlé dans "Je ne suis pas féministe mais..." (je ne savais pas en le regardant, j'ai eu un petit choc haha) mais c'est un documentaire.

Sinon je viens de finir cette revue qui évoque pas mal tout ça, tu peux la lire ici :
https://www.cairn.info/revue-nouvelles-questions-feministes-2008-1.htm

Je la mettrai la partie "oeuvres" si vous voulez.

Voilà en tous cas je pense que tu as soulevé des points intéressants, et si le débat vise à se poursuivre je peux déplacer les sujets dans la partie Débats effectivement  Smile
Lun 6 Mai - 21:53
http://intersexes.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Loé
Messages : 17
Pronoms : iel
Date d'inscription : 03/05/2019
Loé
Je pense que c'est une réflexion intéressante, après pour moi il y a effectivement à élaborer. Par exemple les personnes trans qui ont été assignées filles et sont perçues comme telles, même si elles ne le sont pas, subissent aussi toutes les violences sexistes... du coup à voir comment on arrive à formuler des choses qui ne se limitent pas à la catégorie "femmes".
Mar 7 Mai - 13:32
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: